• Profitons du jardin 2

    Alors que le mois de juillet tire sa révérence, le chaud mois d'août arrive doucement. Trop chaud pour travailler mais parfait pour faire la sieste à l'ombre des arbres. Il n'y a pas grand chose à faire au jardin à part enlever les fleurs fanées, arroser, arroser et arroser encore, commencer quelques boutures, cueillir et cuisiner les  bons légumes du potagers et profiter des floraisons d'été... finalement, ça fait pas mal. Pour bien terminer ce mois, voici quelques photos prises deci delà.

    jardin,fleurs,terrasse

    La belle et majestueuse agapanthe

    Bon, au départ, elle devait être blanche, je crois que je me suis fais avoir ! Comme une bleue...

    jardin,massif,fleurs

    dalhia au nom inconnu

    jardin,massif,fleurs

    Une petite scène que j'aime bien : solidago en bouton, rue (en bleu-gris), camomille et scabieuse pourpre (sauvé d'un désastre ouf !)

    jardin,massif,fleurs

    Ces echinacées se sont fanées mais gardent une jolie silhouette au soleil couchant, ici avec une agastache blanche et de la marjolaine

    jardin,massif,fleurs

    jardin,massif,fleurs

     

    jardin,massif,fleurs

    Les grimpantes développent des stratagèmes extraordinaires pour s'agripper, je suis admirative devant leur capacité à s'adapter à leur environnement en général et leur support, en particulier.

    jardin,massif,fleurs

    armoise, coréopsis et roses trémières, dans le coin un peu plus sauvage du jardin.

    C'et un massif qui me donne du fil à retordre et que j'ai beaucoup de mal à aménager. pour tout vous dire, l'endroit que j'ai choisi pour faire ce massif s'est avéré être la décheterie des aïeuls de Monsieur Mauvaises Herbes et de son voisin. Quand je l'ai bêché, j'ai ramené à la surface une quantité astronomique de ferrailles, ficelles, bout de verre... Mais comme je suis têtue volontaire et motivée, j'ai persévéré. Cette année, il n'est pas très chouette donc je vais complètement le remanier pour l'année prochaine. Allez hop, un défi...

    jardin,fleurs,terrasse

    Mon escabeau à succulentes nous éclairent doucement pour les epas pris le soir, à la fraiche

    fleurs,bouquets

    fleurs,bouquets

    Un ptit bouquet de saison, couleur soleil

    fenouil, boutons de rose, coréopsis, soucis, achillées millefeuilles, tanaisie, solidagos, echinacées et cosmos sulfureux et blanc.

    Bonne semaine à tous, moi je repars demain voir la grande bleue, j'espère vous ramener de belles plantes méditéranéennes.

  • Le jardin des nuages

    Après quelques jours de vacances (et de panne informatique), je reviens vous montrer quelques photos du jardin. Je vous présente donc un petit massif. Tout en longueur, il longe la terrasse côté sud-est et les plants installés depuis 3 ans ressemblent à de gros cumulus qui débordent sur la pelouse l'herbe à vache d'un côté et la terrasse de l'autre, elles effacent les limites et j'aime bien.

    jardin,massif,fleurs

    armoise, coriandre avachie, arquebuse, gypsophile, cosmos invités surprises, gaura, gypsophile et fenouil

    Les jours de beaux temps, c'est de ce côté que nous prenons nos repas (à l'abri des regards indiscrets), nous profitons ainsi pleinement des floraisons.

    jardin,massif,fleurs

    gauras et armoise, pas très original, mais efficace.

    jardin,massif,fleurs

    d'un côté...

    jardin,massif,fleurs

    ... et de l'autre

    L'année dernière, nous avons installé une pergola pour nous protégé de l'ardeur du soleil. Au pied des poteaux, j'ai planté une bignone (donnée par mon sympathique voisin) et du houblon (échangé dans une bourse aux plantes). Pour l'instant, ils sont cachés par la végétation mais j'éspère que l'année prochaine, ils nous apporteront un peu d'ombre et de fraicheur.

    A suivre...

    edit : vous voyez, sur la dernière photo, oui, au fond, les planches, mais si vous les voyez, c'est Monsieur Mauvaise Herbe qui construit un cabanon, classique dans une maison avec un jardin me direz vous, mais pour moi, c'est fantastique, encore un massif à créer, ben oui, il faut bien l'habiller de couleurs, ce pauvre cabanon, chic chic chic...

  • les sauvageonnes de nos campagnes suite...

    Je n'avais pas terminé la dernière fois de vous parler des jolis sauvageonnes de nos chemins, vous savez, celles que la pluspart d'entre nous ne regardent même pas et bien souvent les appellent des mauvaises herbes... Oh i'm shoking !

    En voici une merveilleuse, une de mes préférées (mais attention, des préférées, j'en ai tout plein !)

    fleurs sauvages

    la carotte sauvage (famille des ombellifères)

    De belles ombelles blanches applaties, avec parfois au milieu un grain de beauté pourpre, comme un petit papillon

    fleurs sauvages

    Quand elle n'est pas complètement épanouuies, les bords sont légèrement rosés

    fleurs sauvages

    Je n'ai pas trouvé grand chose sur ses vertus thérapeutiques, à part que ses feuilles sont diurétiques et qu'elle aurait des vertus contre la gueule de bois ! et pourquoi pas ! Chez nous on dit qu'elle rend aimable et aussi les fesses roses !

    Si il y en a dans vos chemins, repiquez quelques pieds dans votre jardin, elle allège joliement et à moindre coup n'importe quel massif de fleurs...

    Dans la même famille, on trouve le  cerfeuil, le fenouil et la  ciguë ! (entre autres)

     

     

    fleurs sauvages

    la coronille bigarée (famille des légumineuse)

    Une jolie cousine du trèfle, et des petits pois de nos jardins. Elle se reconnait facilement avec son habit de clown des champs bicolore, et puis elle a un si joli petit nom qu'il serait dommage de passer à côté sans en profiter

    fleurs sauvages

    elle est vraiment mignone avec ses couleurs tendres

     

    fleurs sauvages

    la marjolaine sauvage (famille des labiées)

     

    Vite, vite, c'est le moment de cueillir ses jolies fleurs roses qui poussent dans les terres sèches, bien au soleil, elles sont parfaites pour aromatiser les pizzas, les petites pommes de terre du jardin ou en infusion pour soigner les infections. Elle remplace très bien le thym si vous n'en avez pas au jardin. D'ailleur, elle y mérite une place elle aussi !

    fleurs sauvages

    C'est une belle aromatique

    fleurs sauvages

    la ronce des bois (famille des rosacées)

     

    Tout est bon dans le cochon la ronce, ses racines en légumes bouilles (bon, en cas de grande disette, ça peut servir !), ses jeunes pousses en salade (idem), ses feuilles en thisane  contre les maux de gorges, aphtes, hémoroïdes..., le jus extrait de ses tiges est calmant, on peut en faire des teintures, sans parler de ses fruits, délicieux à picorer en ballade et divins, en confitures, sur les tartines du matin. Elle n'a qu'un défaut, elle sait se défendre et pigue les bras et rapent les jambes des gourmands. Mais elle  vaut bien quelques sacrifices tellement elle est bonne.

    fleurs sauvages

    et en plus, ses fleurs sont magnifiques !


    Je vous souhaite un week-end fleuri

     

     

  • les sauvageonnes de nos campagnes

    Malgré le ciel orageux, je suis partie tôt avec ma mauvaise herbe à 4 pattes pour une ballade matinale.C'est la meilleure période de l'année pour découvrir, herboriser et récolter les fleurs qui ornent nos chemins. En voici un échantillon

    fleurs sauvages

    clématite des haies (grimpante de la familles des renonculacées)

    Malgré son nom de famille, c'est une coriace qui, quand elle est installée au jardin, ne renonce pas facilement. J'ai eu du mal à me débarasser d'une qui poussait dans un massif de fleurs. Heureusement, elle a donnée de nombreux cultivars qui ne gênent en rien dans nos jardins.

    fleurs sauvages

    aigremoine eupatoire (famille des rosacées)

    Avec cette jolie plante de 50 à100 cm de haut, on peut faire une potion magique contre la toux : faire infuser 20g de fleurs dans 1 litre d'eau bouillante et boire 1 tasse entre les repas. Elle s'utilise aussi en décoction (on fait bouillir avec les plantes pendant environ 10 mn) dans ce cas on utilise la plante entière et on fait des  gargarismes contre les maux de gorge et angines.

    fleurs sauvages

    campanuleà feuilles rondes (famille des campanulacées)

    J'aime beaucoup cette campanule, elle est légère et gracieuse, et met de la couleur sur les talus. toute en finesse, ces jolies clochettes penchent vers le sol, comme si ses tiges n'arrivaient pas à les porter.

    fleurs sauvages

    knauties des  champs (famille des dipsacacée)

    Un grand classique mais qui fait son petit effet dans les bouquets de fleurs sauvages. Quelques pieds se sont installés au jardin, je les laisse car ils ne sont pas envahissants et  attirent des tas d'insectes auxilières.

    fleurs sauvages

    bouillon blanc (famille de la scrofulaire)

    Malgré son air pataud (lui pour le coup, c'est un  vrai campagnard !) et raide, c'est un formidable remède contre la toux et les rhumes. recette de la potion magique :

    récolter et faire sécher les fleurs. à utiliser en tisane avec des fleurs de coquelicots, de mauves et de tussilage, ajouter un peu de thym, un peu de fleur de sureau et de la verveine. C'est notre tisane des enrhumés, le bouillon blanc, le coquelicot, la mauve et le tussilage pour adoucir les bronches et calmer la toux, le thym pour désinfecter, le sureau pour faire tomber la fièvre et la verveine pour donner du bon goût.

    J'en ai quelques pieds au jardins, ils s'y plaisent, sont énormes  et se ressèment à l'envie. Si j'estime que je suis trop envahie, j'arrache les pieds qui me gènent tout simplement.

    ATTENTION : Ne le confondez pas avec la molène noire (de la même famille), cette dernière est toxique. pour les différencier c'est facile : la molène noire est bien plus fine et plus jolie, ces fleurs ont le coeur rose rouge. photo ci dessous :

    fleurs sauvages

     

    et sinon, mon poilu à trouvé une boite aux lettres assortie à son pelage, à moins que ce ne soit l'inverse

    chien

    Et pour bien terminer ce week-end, le petit bouquet du dimanche tout en légèreté (parfois, on a besoin de légèreté...)

    bouquet

    tanaisie, capsules de pavot, euphorbe sauvage, verveine de buenos aires, fenouil, valériane, gysophile et knautie

     

    A suivre...

    Bonne semaine à tous, (pour moi, c'est la dernière ligne droite avant les vacances, chic, chic, chic.