Petites histoires pour colorer l'hiver

Il était un soir de cette semaine, deux mini mauvaises herbes rentrées de l'école fatiguées, la goutte au nez, avec mal ici, puis là et puis ici aussi tu sais maman ! 

Ni une, ni deux, la bonne mauvaise herbe que je suis, a aussitôt fouillé dans ses placards et sur ses étagères merveilleusement bien rangéss, cherchant des bocaux divers variés contenant des herbes magiques diverses et variées afin de leur confectionner une petite potion magique qui éloignerait les virus et autres bactéries jouant à saute mouton sur la tête de tous les copains d'école (une véritable hécatombe !).

potions magiques

la tisane des enrhumés

Voici les ingrédients :

une pincée de thym pour désinfecter, une pincée de romarin, un petit bout de gingembre rapé (ou en poudre, une pincée), du jus de citron, du bouillon blanc et de la mauve pour la toux. Si on craint vraiment les vampires, on peut rajouter une gousse  d'ail.

potions magiques

on en a même filé aux copains qui nétaient pas malades mais on sait jamais...

La recette est tiré du grimoire que vous voyez sur la photo ci dessus : l'Encyclopédie des plantes médicinales édition Larousse. Une bible pour qui veut jouer à l'apprenti herboriste et  pour sorcières confirmées aussi...

Il était plusieurs soirs glaçials de cette semaine ouù j'avais décidé de jeter un sort à l'hiver et par la même occasion faire apparaître le printemps d'un coup de baguette magique. Pour cela il a fallut faire un sacrifice... Non, n'ayez crainte, ni les minis ni le chien n'ont servi d'offrandes aux dieux des températures supérieures à - 5° ! Mais une courge du jardin, découpée, pelée et mise à cuire tout simplement pour faire une soupe orange*. Et pour être sûre de plaire aux dieux, je l'ai agrémentée de coco et moutarde (oui, les dieux de la météo ne se contentent pas d'une banale soupe !)

recettes

crème de potiron, lait de coco et graines de moutarde

Voci la recette, tirée du livre : SOUPES de Patricia Kettenhofen et Gaëlle Tourte aux éditions  SKY COMM

pour 6 personnes

ingrédients :

1,5 kg de potiron

2 gros oignons blancs

20 cl de lait de coco

40 g de beurre

1 cuillère à soupe de graines de moutarde

sel et poivre

recette :

Eplucher et détaillez le potiron, ôtez les  graines. Placez les morceaux dans une grandes casserole, couvrez d'eau salée et laissez cuire 20 minutes. Eplucher les oignons, émincez-les et dorez les dans du beurre. Égouttez le potiron et gardez le jus de cuisson. Mixez ensemble les oignons et le potiron. Ajoutez le lait de coco et mixez à nouveau. Si la crème a la consistance d'une purée un peu épaisse, vous pouvez rajouter un peu d'eau de cuisson. Salez et poivrez. Ajoutez les graines de moutarde, mélangez et servez aussitôt.

* la soupe orange : nom que je donnais, enfant, à la soupe de courge, la seule que j'aimais et encore maintenant, ma préférée...

Il était un soir de cette semaine (oui, encore un soir ! comme vous voyez, je passe de folles soirées d'hiver...) où la nuit sombre et profonde était faiblement éclairée par une lune fantômatique qui jouaient à nous me faire peur, avec les ombres des nuages et qui prenait parfois des formes pas très accadémiques (pour une lune s'entend !) :

lune

lune

à gauche, un avion passait par là...

lune

lune

lune

lune

lune

Arrivés à ce stade de l'histoire, vous avez deux solutions :

soit vous pensez que la personne qui tient ce blog à un grain et n'a rien d'autre à faire que de photographier la lune en plein hiver, en faisant des éssais avec son apn, dans ce cas là, fermer cette page et rendez vous sur des sites moins fous...

...soit, vous pensez comme moi, que cette semaine, les sorcières s'étaient données rendez vous dans mon jardin pour un grand sabbat et la lune était des leurs. Dans ce  cas là, je vous donne rendez vous un autre jour pour d'autres aventures, pas forcément extraordinaires...

 

 


Commentaires

  • J'ai pour ma part mis en bouteille cette semaine une potion magique pour les plus grands à base de coings : Une petite liqueur à déguster avec modération... pour ne pas subir la barre du lendemain. D'ailleurs les Sorcières (les taties surtout) elles ont un remède magique pour ça ?
    Bises

  • Dans mes grimoires, le coing est bon pour arrondir les angles (ha ha ha !) et pour la barre du lendemain, je pense qu'au prochain sabbat, les sorcières débattrons ensemble pour trouver une potion adéquate... bises

Les commentaires sont fermés.