ballade en vert - Page 7

  • promenons nous dans les bois...

    ...pendant que le loup n'y est pas ! De loup, point, mais quelques éclats de couleurs qui ont éclairés, un dimanche d'automne, une petite ballade en famille. Voici ma sélection de couleurs :

    P1130471.JPG

    P1130439.JPG

    vert acide

    P1130447.JPG

    bleu-gris ou... gris-bleu...

    P1130454.JPG

    P1130430.JPG

    rouge flamboyant

    P1130512.JPG

    P1130459.JPG

    jaune soleil

     

    Nous avons aussi croisé :

     

    P1130443.JPG

    un champ de poireaux libres comme l'air

    P1130444.JPG

    un champ d'arbres ceinturé de murs

    P1130445.JPG

    Une série de pots prêts à faire le mur

    P1130484.JPG

    P1130489.JPG

    Le gardien des lieux vite amadoué avec quelques champignons vénéneux

     

    La ballade et donc les photos ont été faites à La Fulie, sur les hauteurs de St Etienne, un joli petit coin de paradis.

    Joyeux jeudi à tous...

  • Un dimanche au bord de l'eau

    Hier, la famille Mauvaises Herbes s'est réunie avec ses branches et ses racines familiales les pieds dans l'eau et la tête au soleil. Quoi de mieux pour faire pousser les belles plantes me direz vous ?... Bref, là n'est pas le sujet. Nous avons profité de cette journée pour souffler des bougies.

    ballade en vert

    mes parents louent cet étang à l'année et toute la famille en profite

    Voici ce que nous avons fêté :

    10 bougies pour un jeune bourgeon qui promet de devenir une belle et vigoureuse branche...

    45 bougies pour 45 années passées ensemble, les pieds dans le même pot à affronter le meilleur et le pire pour mes parents racines...

    6 bougies pour Mr Mauvaises Herbes et moi même, 6 années que nous continuons à faire pousser de l'amour dans notre petit jardin soumis parfois à de rudes aléas climatiques...

    Une petite déco de table toute simple et naturelle, quelques photos en noir et blanc avaient fleuries dans les arbres, une paella gigantesque et délicieuse (merci Charlie) et pour finir en beauté, un millefeuille géant. Oui oui, pour des mauvaises herbes gourmandes il faut bien mille feuilles...

    ballade en vert

    de vieilles photos de mariage

    ballade en vert

    miam...

    Une petite ballade autour de l'étang m'a permis de vous ramener quelques clichés feuillus, où l'on ne sait plus où se terminaient les branches des arbres tant elles se reflétaient dans l'eau.

    ballade en vert

    ballade en vert

    ballade en vert

    ballade en vert

    ballade en vert

    ballade en vert

    ballade en vert

    ballade en vert

    ballade en vert

    ballade en vert

    dans quel sens on la prend celle ci ???

    ballade en vert

    bientôt l'automne, bientôt les chataignes...

    ballade en vert

    c'est le moment de ramasser les baies de sureau pour faire des gelées, sinon ce sont les merles qui en profiterons ! et ils auront bien raison !

    le soleil était de la partie, et s'est amusé à jouer à cache cache dans les grands arbres. Il nous a fait profiter de ses chaud rayons tout au long de la journée et jetait parfois un rai de lumière à travers les branches des arbres comme pour éclairer une jolie feuille de fougère, une trouée sur l'étang ou nous  faire une caresse dans le cou lorsqu'on se trouvait dans les bois.

    ballade en vert

    ballade en vert

    Quelques vieilles branches ramassées dans les bois par les mini mauvaises herbes et leurs cousins ont alimenté un petit feu, juste pour le plaisir quand le soleil s'en ai allé derrière la colline.

    C'était une journée toute simple, toute douce et tout était réuni pour que poussent les belles plantes, eau, soleil et amour...

    Merci à mes parents sans qui tout ça n'éxisterait pas.

    Pour l'occasion, j'avais amené quelques fleurs du jardin en un petit bouquet du dimanche, bien sûr...

    fleurs,bouquets

    fleurs,bouquets

    cosmos, arquebuses (armoise), fenouils et sedums

    Je  vous souhaite une belle semaine...

  • Ici, on sème en blanc

    Alors que tout l'été les jardins se sont parrés de mille et une couleurs, que les fleurs ont rivalisé d'imagination pour nous éblouir de leurs teintes toutes plus subtiles les unes que les autres, que les pépinéristes réussissent le tour de force de nous proposer des roses bleues, et même des presque noires, je vous propose une petite ballade tout de blanc vêtue. N'ayez crainte, point de neige, on a encore le temps pour ce genre de réjouissances ! mais juste quelques floraisons du jardin et de ballades faites durant la belle saison.

    fleurs,jardin

    les anémones du Japon

    fleurs,jardin

    fleur de gaura

    fleurs,jardin

    fleur de carotte sauvage

    arbustes,jardin

    la symphorine blanche

    fleurs,jardin

    fleur de tabac d'ornement

    fleurs,jardin

    l'herbe aux goutteux qui éclaire les coins ombragés du jardin

    fleurs,jardin

    herbe panachée au nom oublié ! oups !

    fleurs sauvges

    un rosier sauvage de montagne

    fleurs,jardin

    ???????????????????????

    fleurs sauvges

    l'emblême de la montagne : les edelweiss

    fleurs sauvges

    les linaigrettes, petites plantes des marais des hautes altitudes, comme des boules de  coton sur leurs tiges

    fleurs,jardin

    une euphorbe charabia s'aprête à siroter un thé d'été

    fleurs,jardin

    clochettes de campanules

    fleurs,jardin

    les dernières échinacées

    fleurs,jardin

    les cosmos accompagnent la floraison du rosier mozart

     

     

    Toutes blanches et toutes différentes.

    J'aime le blanc au jardin, il s'accorde avec toutes les autres couleurs, c'est un bon fil conducteur, il relie les différents massifs entre eux et permet soit d'atténuer soir de faire ressortir les couleurs qu'il accompagne. il attire la lumière et quand le soleil se couche, ce sont les fleurs blanches que l'on  voie le mieux, du coup, un massif qui en contient n'aura pas le même effet tout au long de la journée. En plus, il permet d'éclairer les coins un peu plus sombres du jardin et puis il faut le reconnaître, c'est très classe !!! Mais mais mais, il a un inconvénient, comme nos jolies chemises du dimanche, il est salissant. Dès qu'elles commencent à se faner, les fleurs se tachent et là, c'est beaucoup moins classe ! Je rêve d'un massif complètement blanc... peut-être pour l'année prochaine qui sait ?

     

     

  • les sauvageonnes de nos campagnes suite...

    Je n'avais pas terminé la dernière fois de vous parler des jolis sauvageonnes de nos chemins, vous savez, celles que la pluspart d'entre nous ne regardent même pas et bien souvent les appellent des mauvaises herbes... Oh i'm shoking !

    En voici une merveilleuse, une de mes préférées (mais attention, des préférées, j'en ai tout plein !)

    fleurs sauvages

    la carotte sauvage (famille des ombellifères)

    De belles ombelles blanches applaties, avec parfois au milieu un grain de beauté pourpre, comme un petit papillon

    fleurs sauvages

    Quand elle n'est pas complètement épanouuies, les bords sont légèrement rosés

    fleurs sauvages

    Je n'ai pas trouvé grand chose sur ses vertus thérapeutiques, à part que ses feuilles sont diurétiques et qu'elle aurait des vertus contre la gueule de bois ! et pourquoi pas ! Chez nous on dit qu'elle rend aimable et aussi les fesses roses !

    Si il y en a dans vos chemins, repiquez quelques pieds dans votre jardin, elle allège joliement et à moindre coup n'importe quel massif de fleurs...

    Dans la même famille, on trouve le  cerfeuil, le fenouil et la  ciguë ! (entre autres)

     

     

    fleurs sauvages

    la coronille bigarée (famille des légumineuse)

    Une jolie cousine du trèfle, et des petits pois de nos jardins. Elle se reconnait facilement avec son habit de clown des champs bicolore, et puis elle a un si joli petit nom qu'il serait dommage de passer à côté sans en profiter

    fleurs sauvages

    elle est vraiment mignone avec ses couleurs tendres

     

    fleurs sauvages

    la marjolaine sauvage (famille des labiées)

     

    Vite, vite, c'est le moment de cueillir ses jolies fleurs roses qui poussent dans les terres sèches, bien au soleil, elles sont parfaites pour aromatiser les pizzas, les petites pommes de terre du jardin ou en infusion pour soigner les infections. Elle remplace très bien le thym si vous n'en avez pas au jardin. D'ailleur, elle y mérite une place elle aussi !

    fleurs sauvages

    C'est une belle aromatique

    fleurs sauvages

    la ronce des bois (famille des rosacées)

     

    Tout est bon dans le cochon la ronce, ses racines en légumes bouilles (bon, en cas de grande disette, ça peut servir !), ses jeunes pousses en salade (idem), ses feuilles en thisane  contre les maux de gorges, aphtes, hémoroïdes..., le jus extrait de ses tiges est calmant, on peut en faire des teintures, sans parler de ses fruits, délicieux à picorer en ballade et divins, en confitures, sur les tartines du matin. Elle n'a qu'un défaut, elle sait se défendre et pigue les bras et rapent les jambes des gourmands. Mais elle  vaut bien quelques sacrifices tellement elle est bonne.

    fleurs sauvages

    et en plus, ses fleurs sont magnifiques !


    Je vous souhaite un week-end fleuri

     

     

  • les sauvageonnes de nos campagnes

    Malgré le ciel orageux, je suis partie tôt avec ma mauvaise herbe à 4 pattes pour une ballade matinale.C'est la meilleure période de l'année pour découvrir, herboriser et récolter les fleurs qui ornent nos chemins. En voici un échantillon

    fleurs sauvages

    clématite des haies (grimpante de la familles des renonculacées)

    Malgré son nom de famille, c'est une coriace qui, quand elle est installée au jardin, ne renonce pas facilement. J'ai eu du mal à me débarasser d'une qui poussait dans un massif de fleurs. Heureusement, elle a donnée de nombreux cultivars qui ne gênent en rien dans nos jardins.

    fleurs sauvages

    aigremoine eupatoire (famille des rosacées)

    Avec cette jolie plante de 50 à100 cm de haut, on peut faire une potion magique contre la toux : faire infuser 20g de fleurs dans 1 litre d'eau bouillante et boire 1 tasse entre les repas. Elle s'utilise aussi en décoction (on fait bouillir avec les plantes pendant environ 10 mn) dans ce cas on utilise la plante entière et on fait des  gargarismes contre les maux de gorge et angines.

    fleurs sauvages

    campanuleà feuilles rondes (famille des campanulacées)

    J'aime beaucoup cette campanule, elle est légère et gracieuse, et met de la couleur sur les talus. toute en finesse, ces jolies clochettes penchent vers le sol, comme si ses tiges n'arrivaient pas à les porter.

    fleurs sauvages

    knauties des  champs (famille des dipsacacée)

    Un grand classique mais qui fait son petit effet dans les bouquets de fleurs sauvages. Quelques pieds se sont installés au jardin, je les laisse car ils ne sont pas envahissants et  attirent des tas d'insectes auxilières.

    fleurs sauvages

    bouillon blanc (famille de la scrofulaire)

    Malgré son air pataud (lui pour le coup, c'est un  vrai campagnard !) et raide, c'est un formidable remède contre la toux et les rhumes. recette de la potion magique :

    récolter et faire sécher les fleurs. à utiliser en tisane avec des fleurs de coquelicots, de mauves et de tussilage, ajouter un peu de thym, un peu de fleur de sureau et de la verveine. C'est notre tisane des enrhumés, le bouillon blanc, le coquelicot, la mauve et le tussilage pour adoucir les bronches et calmer la toux, le thym pour désinfecter, le sureau pour faire tomber la fièvre et la verveine pour donner du bon goût.

    J'en ai quelques pieds au jardins, ils s'y plaisent, sont énormes  et se ressèment à l'envie. Si j'estime que je suis trop envahie, j'arrache les pieds qui me gènent tout simplement.

    ATTENTION : Ne le confondez pas avec la molène noire (de la même famille), cette dernière est toxique. pour les différencier c'est facile : la molène noire est bien plus fine et plus jolie, ces fleurs ont le coeur rose rouge. photo ci dessous :

    fleurs sauvages

     

    et sinon, mon poilu à trouvé une boite aux lettres assortie à son pelage, à moins que ce ne soit l'inverse

    chien

    Et pour bien terminer ce week-end, le petit bouquet du dimanche tout en légèreté (parfois, on a besoin de légèreté...)

    bouquet

    tanaisie, capsules de pavot, euphorbe sauvage, verveine de buenos aires, fenouil, valériane, gysophile et knautie

     

    A suivre...

    Bonne semaine à tous, (pour moi, c'est la dernière ligne droite avant les vacances, chic, chic, chic.