Recette de cuisine

  • Petites histoires pour colorer l'hiver

    Il était un soir de cette semaine, deux mini mauvaises herbes rentrées de l'école fatiguées, la goutte au nez, avec mal ici, puis là et puis ici aussi tu sais maman ! 

    Ni une, ni deux, la bonne mauvaise herbe que je suis, a aussitôt fouillé dans ses placards et sur ses étagères merveilleusement bien rangéss, cherchant des bocaux divers variés contenant des herbes magiques diverses et variées afin de leur confectionner une petite potion magique qui éloignerait les virus et autres bactéries jouant à saute mouton sur la tête de tous les copains d'école (une véritable hécatombe !).

    potions magiques

    la tisane des enrhumés

    Voici les ingrédients :

    une pincée de thym pour désinfecter, une pincée de romarin, un petit bout de gingembre rapé (ou en poudre, une pincée), du jus de citron, du bouillon blanc et de la mauve pour la toux. Si on craint vraiment les vampires, on peut rajouter une gousse  d'ail.

    potions magiques

    on en a même filé aux copains qui nétaient pas malades mais on sait jamais...

    La recette est tiré du grimoire que vous voyez sur la photo ci dessus : l'Encyclopédie des plantes médicinales édition Larousse. Une bible pour qui veut jouer à l'apprenti herboriste et  pour sorcières confirmées aussi...

    Il était plusieurs soirs glaçials de cette semaine ouù j'avais décidé de jeter un sort à l'hiver et par la même occasion faire apparaître le printemps d'un coup de baguette magique. Pour cela il a fallut faire un sacrifice... Non, n'ayez crainte, ni les minis ni le chien n'ont servi d'offrandes aux dieux des températures supérieures à - 5° ! Mais une courge du jardin, découpée, pelée et mise à cuire tout simplement pour faire une soupe orange*. Et pour être sûre de plaire aux dieux, je l'ai agrémentée de coco et moutarde (oui, les dieux de la météo ne se contentent pas d'une banale soupe !)

    recettes

    crème de potiron, lait de coco et graines de moutarde

    Voci la recette, tirée du livre : SOUPES de Patricia Kettenhofen et Gaëlle Tourte aux éditions  SKY COMM

    pour 6 personnes

    ingrédients :

    1,5 kg de potiron

    2 gros oignons blancs

    20 cl de lait de coco

    40 g de beurre

    1 cuillère à soupe de graines de moutarde

    sel et poivre

    recette :

    Eplucher et détaillez le potiron, ôtez les  graines. Placez les morceaux dans une grandes casserole, couvrez d'eau salée et laissez cuire 20 minutes. Eplucher les oignons, émincez-les et dorez les dans du beurre. Égouttez le potiron et gardez le jus de cuisson. Mixez ensemble les oignons et le potiron. Ajoutez le lait de coco et mixez à nouveau. Si la crème a la consistance d'une purée un peu épaisse, vous pouvez rajouter un peu d'eau de cuisson. Salez et poivrez. Ajoutez les graines de moutarde, mélangez et servez aussitôt.

    * la soupe orange : nom que je donnais, enfant, à la soupe de courge, la seule que j'aimais et encore maintenant, ma préférée...

    Il était un soir de cette semaine (oui, encore un soir ! comme vous voyez, je passe de folles soirées d'hiver...) où la nuit sombre et profonde était faiblement éclairée par une lune fantômatique qui jouaient à nous me faire peur, avec les ombres des nuages et qui prenait parfois des formes pas très accadémiques (pour une lune s'entend !) :

    lune

    lune

    à gauche, un avion passait par là...

    lune

    lune

    lune

    lune

    lune

    Arrivés à ce stade de l'histoire, vous avez deux solutions :

    soit vous pensez que la personne qui tient ce blog à un grain et n'a rien d'autre à faire que de photographier la lune en plein hiver, en faisant des éssais avec son apn, dans ce cas là, fermer cette page et rendez vous sur des sites moins fous...

    ...soit, vous pensez comme moi, que cette semaine, les sorcières s'étaient données rendez vous dans mon jardin pour un grand sabbat et la lune était des leurs. Dans ce  cas là, je vous donne rendez vous un autre jour pour d'autres aventures, pas forcément extraordinaires...

     

     


  • Du jardin à l'assiette...

    Et oui, l'avantage d'un petit potager c'est qu'il nous permet de nous régaler de bons légumes semés, plantés, arrosés, fertilisés, paillés et cueillis bien sûr, le tout avec amour, afin que dès ramenés à la maison, ils soient préparés, conservés, cuisinés, touillés et dégustés, le tout avec plaisir bien sûr !

    Rapellez vous, je vous avais parlé de mes cucurbitacés, je vous les avais présentées se prélassant au soleil, se laissant mûrir à la chaleur de l'été planquées derrières quelques mauvaises herbes, comme ça :

    jardin,légumes

    potimarron au mois de juillet (la belle vie...)

    Rappelez vous encore, au moment de  l'été indien, j'avais joué à l'écureuil, jeu consistant à faire quelques réserves en prévision de l'hiver, comme ça :

    jardin,légumes

    potimarron et ses compagnons au mois d'ocobre (ça sent le roussi...)

    Revenons au présent ou du moins à dimanche dernier, une famille de joyeux drilles de nos amis sont venus papoter, s'amuser, rigoler et déguster un petit repas préparé à quatre mains. les mains de ma copine Kat avaient façonné des boulettes de viandes au curry et fines herbes comme ça : 

    bons ptits plats

    miam !

    et je les avais accompagnées d'un tajine de pois chiche et légumes comme ça :

    bons ptits plats

    potimarrons et butternut au mois de novembre (ça sent le cramé bon !)

    Et ça à donné ça :

    bons ptits plats

    La régalade...

     

    Au fait, vous voulez la recette ?

    pour les boulettes de viande : (de tête)

    - 600 g de chair à saucisse

    - 600 g de boeuf haché

    - 2 oeufs ou peut-être 3

    - du curry et du persil

    - de l'oignon et de la menthe

    - du sel et du poivre

    Mélangez le tout dans un saladier puis façonnez des boulettes de viandes, les passez dans la farine et les faire cuire à la poële. tout simple !

    pour le tajine :

    - 1 cuillère à soupe de graines de coriandre, 1 de graines de cumin, 1 de graines de carvi

    - 2 grois oignons émincés et 3 gousses d'ail pilées

    - 1 cuillère à soupe d'huile végétale

    - 2 cuillères à café de paprika doux moulu, 2 de gingembre moulu

    - 1 cuillère à soupe de concentré de tomates

    - 800 g de tomates concassées en boite

    - 600 g de potiron en gros cubes (je n'en avais pas, j'ai mis un potimarron)

    - 8 pâtissons jaunes coupés en 4 (je n'en avais pas pas, j'ai mis une butternut)

    - 200 g de haricots verts coupés en deux

    - 400 g de pois chiches en boites

    Pilez les graines de coriandre, cumin et carvi dans un mortier. Verser l'huile dans une cocotte, quand elle est chaude, faîtes revenir les oignons et l'ail puis ajouter les épices en poudre ainsi que le paprika et le gingembre. laissez chauffer ce mélange jusqu'à ce qu'il embaume.

    Ajouter le concentré de tomates, 500 ml d'eau, les tomates avec leur jus et le potiron. Portez à ébullition et laissez frémir 20 mn sans couvrir. Ajouter les pâtissons, les haricots et les pois chiches. Couvrez let laissez cuire 10 mn.

    Servez bien chaud avec des bonnes boulettes de viandes ou tout autre plat à votre convenance.

    Évidemment, j'avais fait un petit bouquet pour décorer ma table, après tout, quand on reçoit nos amis, c'est fête !

    fleurs,bouquets

    viburnum et rue dans les ptits pots de yaourt de Monsieur Mauvaises Herbes...

    fleurs,bouquets

    A bientôt...

  • L'écureuil

    Oui, comme un écureuil , j'ai profité de cette belle journée pour engranger des provisions afin que la famille Mauvaises Herbes passe l'hiver sans connaitre la disette, en ces temps de crise, il vaut mieux prévoir...

    jardin,légumes

    la récolte des courges et Cie...

    jardin,fruits

    quelques noix glanées dans les chemins

    jardin,herbes

     tisanes de verveine citronelle en prévision...

    Et puis,mes parents m'ont donné une pleine cagette de coings, je me suis amusée à fabriquer quelques petites douceurs avec une recette trouvée ici. J'adore la pâte de coing, rien que de voir les photos, ça me titille les papilles...

    P1130262.JPG

    gelée de coing

    P1130236.JPG

    pâte de coings en cours de séchage

    (vous n'en voyez qu'une petite partie, j'ai fait de GROSSES réserves !)

     

    Bonne fin de semaine

  • Cucurbitacées et cie...

    Aujourd'hui, le jardin et moi, on se rebelle : expliquons nous : c'est mon dernier jour de congés, sniff, alors point de fleurs mais des légumes, des bons et beaux légumes du potager, vedettes de l'été : les cucurbitacées. C'est une grande famille qui contient les courges de toutes les formes et de toutes les couleurs, les courgettes diverses et variées, les concombres, les cornichons, les coloquintes (celles ci ne se mangent pas mais décorent la maison et j'en oublie. Bref, vous l'aurez compris, il y en a pour tous les goûts.

    petites récoltes du jour :

    jardn,légumes,recettes

    les courgettes, quand ça donne, et bien... ça donne

    En général, on est ravi de manger les premières, ce sont bien évidemment les meilleures du monde. Bon au bout d'un mois, l'adoration commence à s'émousser, au bout de deux, on ne peux plus les voir en peinture. Alors on se refile des recettes entre amis, entre mère et fille, entre frangines (ou frangins) pour les accommoder de différentes façons et ne pas faire overdose

    Je vous propose 3 petites recettes faciles à réussir et délicieuses :

    1) courgettes farcies à la féta

    nettoyer les courgettes,évider les, et les remplir d'un mélange de féta écrasée, huile d'olive, poivre et menthe ciselée. Passer au four et déguster avec une bonne salade du jardin. délicieux !

    recette tirée du livre : LE livre de cuisine pour les filles, les garçons, les mamans, les enfants, les fées et tous les autres... collection mon grain de sel, édition Tana. Un très chouette livre avec pleins de petites recettes qui sortent de l'ordinaire et qui sont vite faites.  Pour la petite histoire, je l'avais offert à Monsieur Mauvaise Herbe il y a quelques années, mais je le lui pique au moins une fois par semaine.

    2) gratin de courgettes aux ravioles

    Nettoyer les courgettes, les couper en rondelles (ou en cubes, comme vous voulez), les passer à la poêle avec un peu d'huile d'olive, comme ça elles perdent un peu de leurs eaux.

    Dans un plat à four, mettre une couche de courgettes, thym, sel, poivre, une couche de raviole. Alterner ainsi jusqu'en haut du plat. mettre de la crème par dessus, du gruyère rapé si vous avez envie et hop, au four quelques instants. délicieux aussi.

    Pour un repas un peu plus classe, on peu aussi ajouter quelques tranches de saumon fumé entre les courgettes et les ravioles, humm...

    Je ne me rappelle plus d'où vient cette recette, mais bravo et merci à la personne qui l'a crée.

    3) ragougnasse de crocodile

    Nettoyer les courgettes, les couper en rondelles ou en cubes. couper des pommes de terre en tranche, émincer un oignon.

    Dans la cocotte minute, faire revenir l'oignon avec de l'huile d'olive, ajouter les patates, sel, poivre, thym ou herbe de provence ou ce qui vous fait envie, ajouter les courgettes, sel poivre et herbes choisies, en dernière couche mettez de la viande hachées, sel, poivre et herbe. Faire cuire une dizaine de minutes quand la cocotte siffle et hop un ptit plat vite fait que les enfants adorent.

    ça marche très bien avec les courgettes congelées, c'est un bon plat d'hiver qui réchauffe.

    On peut mettre les couches dans un autre sens, mais je ne vous conseille pas la viande au fond.

    Recette familiale, merci maman.

    et vous, vous en connaissez des recettes vite faites et bien bonnes avec les courgettes ?

    jardin,légumes

    ce soir, salade de concombres...

    Comme pour les courgettes, la production est généralement gargantuesque, mais c'est tellement bon.

    une petite salade :

    émincer finement les concombres lavés et épépinés si besoin.

    mélanger un yaourt, une gousse d'ail écrasé, du jus de citron, de la coriandre, du cumin en poudre.

    ajouter le mélange aux concombres, parsemer de quelques feuilles de menthe ciselées et servir bien frais. Avec des grillades, c'est bien bon...

    si on râpe le concombre et qu'on le presse bien dans une passoire pour enlever un peu d'eau, mélangé au yaourt aromatisé, ça donne un tzatziki. très bon avec des petits légumes crus, ou sur des tranches de pain grillés.

    La recette de la salade vient du Zeste (formidable mag de cuisine) n° 6 du printemps 2012.

    jardn,légumes,recettes

    les cornichons, mélangés à quelques fraises et framboises

     

    C'est la première fois que je fais des cornichons. Mon papa, m'a bien dit de les récolter tous les jours mais bon voilà, je papillonne à droite et à gauche et mes pauvres cornichons, je les oublie. donc ils grossissent.

    Je les fais au vinaigre (les petits ET les gros). voici comment :

    nettoyer et brosser les cornichons pour enlever les piquants. Les sécher dans un torchon et couper le petit bout de queue. Les mettre dans un saladier avec du gros sel pour les faire dégorger, pendant 3 heures. Ensuite, les rincer et les mettre 1 heure dans l'eau pour enlever le goût du sel.

    dans un bocal bien propre, mettre au fond une branche d'estragon, 1 ou 2 cuillères à soupe de poivre en grains (je met du mélange 5 baies), ajouter les cornichons et couvrir le tout de vinaigre blanc. Vous pouvez aussi récupérer le vinaigre et les aromates d'un bocal du commerce et complèter avec du vinaigre blanc si besoin.

    Je ne peux pas vous dire si c'est bon, c'est la première année que j'essaye.

    La recette est un mélange de recettes prises sur le net.

    jardin,légumes

    courge butternut, ma préférée avec son petit goût de noisette

    jardin,légumes

    potiron, lanterne de l'hiver

    jardin,légumes

    courge musquée de provence

    Voilà les trois sortes de courges plantées cette année. elles ne sont pas encore bonne à ramasser, il faudra attendre l'automne. pour les recettes aussi, on attendra.

    pour la culture de ces plantes, il faut un sol riche, du plein soleil et de l'eau, si ces 3 conditions sont réunies, à tous les coups, ça marche ça pousse.

    Ah oui, j'ai aussi testé les melons cette année, mais vu leurs tailles (des grosses balles de tennis), je préfère ne pas vous les montrer. On ne les a pas encore goûter mais je suis sûre que même petit, ce seront les meilleurs melon du village monde. Je pense que je ne les ai pas assez arrosés. Je referais un essai l'année prochaine.

    Et pour finir ce bon repas, je continue ma rébellion (non, je ne veux toujours pas retourner au boulot demain...), donc,pas de bouquet mais à la place quelques fleurs de l'altaea.

    jardin,abustes,fleurs

    jardin,abustes,fleurs

    althaea hibiscus (famille des malvacées)

    Cet arbuste qui peut faire jusqu'à 3 mètres de haut est un des plus facile à cultiver. Sa floraison est estivale, il supporte tous les sols et planté en plein soleil et au chaud, il fleurit très longtemps et abondamment. Il peut se tailler (au début du printemps) dans toutes les formes possibles. Ses fleurs peuvent être simples ou doubles, de couleurs bleues, roses claires et foncées, mauves. Bref vous l'aurez compris, il est fantastique.

    j'ai eu peur qu'il ne fleurisse pas cette année car au début de l'été, il a subit une attaque en règle des pucerons dont j'ai eu bien du mal à me débarasser. Il a fallu plusieurs pulvérisations de savon noir et une razzia des coccinelles pour éliminer ces parasites élevés par les fourmis bien sûr).

    Bon, ma rébellion était plutôt douce, vous ne trouvez pas ?

  • ballade dominicale

    Aujourd'hui, une petite ballade au bord des étangs, quelques rencontres fleuries m'ont persuadée que le printemps était là malgré le temps plutôt frais de ce dimanche.

    fleurs sauvages

    Aujourd'hui, les euphorbes ont remplaçé le soleil

     J'en ai profité pour prélever quelques plantes que j'ai vite repiquées dans mon jardin en rentrant, un bon arrosage et à suivre...

    fleurs sauvages

    la mélitte à feuilles de mélisse (famille de la menthe)

    fleurs sauvages,fleurs toxiques

    la parisette à quatre feuilles (famille des liliacées) ATTENTION PLANTE TOXIQUE

    fleurs sauvages

    l'aspérule odorante (famille des rubacées)

    Ma préférée de cette série, plutôt discrète, elle s'étale en un joli tapis blanc dans les sous-bois. Nos grands-mères les faisaient sécher pour en parfumer leurs armoires, en infusion, elle a des propriétés calmantes, aide à l'endormissement et lutte contre les maux de tête. On peut aussi en faire un vin qu'on appelle "le vin de mai", pour cela faire macérer pendant un mois une quarantaine de sommités fleuries dans 1 litre de vin blanc sucré. A boire en apéritif, avec modération.

    fleurs sauvages

    le lamier jaune (famille de la menthe)

     J'ai encore fait de belles rencontres, en vrac, les fougères qui déroulent lentement leurs feuilles, des bêtes à cornes curieuses de me voir photographier leur casse-croute, et la plus célèbre des mauvaises herbes : le pissenlit officinal (famille des composées ou marguerites), ça fait déjà moins mauvaise herbe ça !

    P1090312.JPG

    P1090325.JPG

     

     

     

    P1090322.JPG

    Il n'attend que le vent pour se ressemer à tout va...

    Enfin, une petite dernière pour bien terminer cette journée

     

    fleurs sauvages,fleurs toxiques

    le gouet tacheté ou pied de veau (famille des aracées ou arums) ATTENTION PLANTE TOXIQUE